GPFS
Groupement Philatélique
France Scandinavie
Saturday
17 August 2019
printer


Hosted by PlanetHoster



A.   M I G N O N

mignon

Né le 2 décembre 1861 à Bordeaux, Abel Mignon suit des cours à l'École des Beaux-Arts aux ateliers de peinture et de gravure où il est l'élève respectivement des professeurs Gérome et Henriquel-Dupont. Dans ces ateliers, il reçoit des récompenses pour ses travaux de peinture et de gravure en 1883 et 1884. Cette dernière année, il est récompensé au concours de Rome de gravure. A la Société des Artistes français, il obtient une mention en 1887, une bourse de voyage en 1889, une médaille de 3e classe en 1892, une médaille de 2e classe en 1895 et une médaille de 1ère classe en 1900. En 1900 toujours, il reçoit la médaille d'or à l'Exposition Universelle, exposition où il obtiendra sept ans plus tard une médaille d'honneur. Fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 1908, c'est en 1922 qu'il devient membre et président du jury de gravure puis membre du jury de la section des arts décoratifs. Également membre du comité de la Société des Artistes Français, membre du conseil d'administration de la Société des Artistes Français et secrétaire dudit conseil, Abel Mignon est le lauréat de l'Académie des Beaux-Arts en 1904 et 1923. Président d'honneur à la Société des Artistes graveurs au burin, il est, en 1913-1914, professeur de dessin à l'académie Colarossi.

Son œuvre philatélique débute en 1912 par la gravure d'un timbre pour le Sénégal, timbre qui fait l'objet de plusieurs émissions de 1914 à 1933. Ce n'est qu'en 1924 qu'il réalise son premier timbre français à l'occasion de l'exposition des Arts décoratifs et Industriel modernes de 1925. Puis, deux ans plus tard lui est confié la gravure du premier timbre français réalisé en taille-douce. Nous lui devons la création pour la poste française d'une multiplicité de timbres. De plus, les gravures de cet artiste ont permis la réalisation de plus de 300 timbres-poste pour divers pays étrangers, principalement pour les anciennes colonies françaises.

Abel Mignon disparaît le 30 janvier 1936 à Fontainebleau. En 2005, une exposition lui est consacrée au Musée d'Art et d'Histoire de Fontainebleau.