GPFS
Groupement Philatélique
France Scandinavie
Friday
26 April 2019
printer


Hosted by PlanetHoster



P.   A.   L A U R E N S

Fils aîné du peintre Jean-Paul Laurens (1838-1921), aux origines modestes, et de son épouse, Madeleine Willemsens (1848-1913), Paul Albert Laurens voit le jour rue Taranne, à Paris, où ses parents viennent d'emménager. La guerre éclatant, son père s'empresse de mettre sa famille en lieu sûr, à Fourquevaux, son village natal, où la maison familiale existe toujours, au début du xxie siècle, près de l'église. Paul Albert Laurens a un frère cadet, Jean-Pierre Laurens (1875-1933), également peintre. Paul Albert Laurens va fréquenter l'école alsacienne de la rue d'Assas; où il fera la connaissance, entre autres, d'André Gide. En 1890, l'Académie Julian fonde de nouveaux ateliers au 31 de la rue du Dragon. Paul Albert Laurens et son frère vont y enseigner, ainsi que Paul Landowski et Henri Bouchard. Le 18 octobre 1893, il embarque de Marseille avec son ami André Gide à destination de Tunis, puis de Sousse. En janvier 1894, les deux amis s'installent à Biskra, dans l'ancienne propriété des Pères Blancs. Madame Gide, inquiète pour la santé de son fils, les rejoint. Vers 1912, avec son père et l'un des élèves de celui-ci, Ulysse Ravaut, il va collaborer à la décoration du Capitole à la demande de la municipalité de Toulouse. Pendant la guerre de 1914-1918, il est chargé avec d'autres artistes (Dunoyer de Segonzac, Forain, Georges Paul Leroux, Abel Truchet, Henri Callot, Avy, Devambez) du camouflage au sein des armées et leur travail servira de modèle aux armées alliées. Il épouse en 1901 Berthe Guérin avec laquelle il emménage au 126 du boulevard du Montparnasse, dans le même immeuble que le peintre M.E.R, Ménard. Il est professeur de dessin à l'école Polytechnique de 1919 à 1934.

 
opportunity